Les pommes de la grande distribution gorgées de pesticides

Des pesticides sont versés sur un champ de pommes de terre à Godewaersvelde (Nord) le 30 mai 2012. (archives)Alors que la ministre de l’Environnement Ségolène Royal a annoncé l’interdiction de la vente libre du Roundup, des cocktails de pesticides continuent à être utilisés par les producteurs de pommes dans de nombreux pays européens, notamment en France et en particulier par les agriculteurs fournissant la grande distribution, affirme mardi Greenpeace dans un rapport. En moyenne 75% des 85 échantillons analysés par l’ONG “contenaient des résidus d’au moins un” des 53 pesticides identifiés. “Au moins 70% des pesticides identifiés présentent une toxicité globale élevée pour la santé humaine et la faune sauvage”, écrit Greenpeace. Et c’est en Italie, en Belgique et en France que le nombre de pesticides le plus élevé a été détecté dans le sol. Rapport