Les producteurs de pommes de terre veulent profiter de l’envolée de la demande

Les producteurs de pommes de terre veulent profiter de l'envolée de la demandeEn 2025, les professionnels français de la pomme de terre comptent bien s’emparer des opportunités offertes par l’explosion de la demande – la consommation mondiale s’apprécierait de 32 millions de tonnes (Mt) en frais (+17%) et de 17 Mt en transformé (+35%). L’Asie contribuerait à plus de 70% à cette hausse de la consommation, rappelle une étude lancée par l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) et France AgriMer, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer. La consommation apparente de pommes de terre, en frais, s’élèverait, en 2025, à 28,1 kg (équivalent pommes de terre fraiches) par habitant (contre 27,2 kg en moyenne sur la période 2011-13) et à 8,2 kg par habitant en transformé (contre 6,9 kg en moyenne de 2011 à 2013). Dans l’Union européenne, la 32,8 kg par habitant (contre 36,6 kg en 2011-13) en frais et à 31,4 kg par habitant en transformé (contre 27,7 kg en 2011-13). Deux autres scénarios de croissance (plus favorables, ou non, à l’Union européenne et à l’Amérique du Nord) ont également été étudiés. Rapport