L’UE règlemente la cuisson des frites

Les représentants des 28 États membres ont voté le 19 juillet en faveur d’une proposition de la Commission européenne pour réduire la présence dans les aliments de l’acrylamide, une substance cancérigène bien connue, présente dans les frites, les chips, le pain, les biscuits ou le café. Une fois appliquée, la nouvelle réglementation exigera des producteurs alimentaires, des chaines de fast-food et des restaurants qu’ils prennent des mesures pour s’assurer que les niveaux d’acrylamide dans leurs produits restent en-dessous des valeurs de référence. Ces mesures resteront « proportionnées à la taille et à la nature de leur établissement », a déclaré la Commission européenne dans un communiqué. Rapport