Belgique: Epidémie à l’usine Clarebout potatoes, le mystère enfin résolu?

Malades, les employés auraient pu avoir mal réagi à l'exposition aux pesticides utilisés dans la culture des pommes de terre./ Photo DDMIls s’étaient plaints de fièvre, de maux de tête, de courbatures, avaient du mal à respirer… Fin juillet, 85 des 200 travailleurs de Clarebout potatoes, entreprise de transformation de pommes de terre pour des produits précuits ou surgelés, implantée à Neuve-Église en Belgique, avaient été touchés par les symptômes d’une mystérieuse épidémie qui avait valu à 71 d’entre eux d’être hospitalisés en France et à 14 autres en Belgique. Aujourd’hui ? Tous sont sortis. Et l’on a peut-être progressé sur la piste de ce mystérieux mal les ayant touchés grâce aux analyses que l’Agence flamande de santé avait demandées sur les urines et prises de sang des salariés ainsi que sur leur environnement professionnel : si les tests sur les maladies infectieuses se sont révélés négatifs, l’Agence flamande retient par contre comme hypothèse la fièvre de Pontiac, forme bénigne de légionellose qui pourrait être à l’origine de ces 85 cas. Rapport